Comment se reconstruire après un cancer de sein ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Une plastie de reconstruction mammaire autologue intervient dans le traitement postopératoire du cancer du sein. C’est le cancer par lequel de plus en plus de femmes sont confrontées. Certains cancers de sein sont héréditaires, tandis que d’autres résultent de la mutation et du développement du gène BRA1/BRA2.

Quelle technique choisir ?

Que ce soit une mastectomie de guérison ou de prévention (en cas de mutation génétique), une mammoplastie est nécessaire pour compléter la guérison physique et psychologique de la patiente. Une mastectomie est généralement vécue par les femmes comme une atteinte à leur estime personnelle et à leur image corporelle.

Mais sans doute, faire le deuil de son cancer serait une étape nécessaire avant d’envisager une reconstruction. Après la phase d’acceptation du cancer, plusieurs options de reconstruction s’offrent alors à la patiente. Il faut bien en choisir une : entre une reconstruction prothétique, une reconstruction mammaire autologue ou le lipofilling mammaire, la question se pose évidemment de savoir quel procédé de reconstruction serait l’idéale ?

Mais plutôt que de parler d’« idéale », on dirait que chacune de ses méthodes a ses avantages et ses inconvénients. Qu’il s’agisse d’implants en silicone, de tissus autologues ou de graisse autologue, chaque technique a ses limites. Avec le chirurgien plastique, la patiente décidera de la technique qui lui convient la mieux, en fonction de sa morphologie, de ses habitudes de vie, de ses souhaits, et surtout de la faisabilité de l’approche.

Quels sont les avantages de chaque technique ?

Avantages de la reconstruction par implants : temps opératoire et durée de convalescence plus courts, aucune cicatrice supplémentaire. Ses inconvénients, c’est qu’on peut avoir besoin de plusieurs interventions pour obtenir le résultat escompté ; possibilité de complications tardives, comme une fibrose capsulaire ; présence d’un corps étranger ; symétrie pas toujours réussie, etc.

Avantage reconstruction autologue : aucune complication tardive, l’opération se fait en un temps, symétrie réussie, pas de coques, résultat naturel. Inconvénients : temps opératoire extrêmement long (entre 4h et 8h), cicatrice supplémentaire et risque de complication sur le site de prélèvement, peau différente utilisée sur le sein, convalescence longue, nécrose.

Avantages lipofilling mammaire : c’est sans doute l’une des techniques qui est sans conséquence pour le futur. Elle ne présente pas de risque, parce que il s’agit d’une graisse naturelle, aspirée sur la patiente elle-même, le risque de rejet est donc nul. L’inconvénient serait sans doute que le volume de seins (un bonnet de seins au maximum par séance) espéré est limité. Il faut donc faire plusieurs liposuccions, en espérant que la patiente est suffisamment de surcharges adipeuses localisées pour son lipomodelage.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »