Les réponses à vos questions sur l’abdominoplastie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’abdominoplastie est une chirurgie réparatrice du ventre qui vise essentiellement à supprimer les excès cutanés et graisseux localisés sur la paroi abdominale, suite à son relâchement, et qui malgré les régimes alimentaires, la pratique du sport persistent.

Aujourd’hui l’une des interventions du domaine de la chirurgie plastique et esthétique la plus sollicitée, plusieurs personnes voulant se faire faire une chirurgie réparatrice de la paroi abdominale, hésitent, quand face à certaines questions, elles restent sans réponse, malgré les bienfaits de cette intervention autant pour les hommes que pour les femmes. Parmi les questions qu’ils se posent, nous proposons ici des réponses précises afin de les accompagner dans leur démarche.

A quel moment une abdominoplastie est-elle envisageable ?

En cas d’accumulation importante de graisse sur la paroi abdominale, ce qu’il ne faut ni confondre avec le surpoids encore moins à un état d’obésité, qui sont contre-indiqués pour cette intervention. L’abdominoplastie s’attaque essentiellement aux kilos excédentaires  accumulés à la suite d’une grossesse, lors de la consommation d’aliments trop gras, après la ménopause. Il s’agit autant de la graisse sous-cutanée que de la graisse viscérale.

Faut-il maigrir avant l’intervention ?

Il est conseillé au patient voulant bénéficier des résultats esthétiques satisfaisants de son abdominoplastie, de maigrir avant l’intervention. Ceci pour la raison simple que si c’est après, il risque de subir à nouveau un relâchement cutané abdominal. Maigrir avant permet d’optimiser le résultat final de l’intervention.

A quel moment subir une abdominoplastie après la grossesse ?

Une abdominoplastie après la grossesse est non seulement envisageable après la grossesse, mais elle est bénéfique pour tonifier la paroi abdominale qui se relâche après l’accouchement, mais aussi l’apparition des vergetures. Mais pour cela, il est conseillé d’attendre près de 6 mois ou 1 an après l’accouchement, même si l’idéal serait de n’envisager l’intervention qu’une fois toutes les grossesses terminées.

Combien de kilos perd-t-on après une abdominoplastie ?

La perte de poids varie selon la morphologie de chaque patient. Mais en général, après une liposuccion abdominale pour éliminer l’excès adipeux, et l’ablation des tissus cutanés abimés, il est possible de perdre entre 2 et 8 kg. Au cours d’une abdominoplastie, certains patients peuvent perdre jusqu’à 4 kg de peau, et près de 4l de graisse. Mais la perte de poids n’est pas immédiate, et dépendra surtout de l’hygiène alimentaire et l’activité du patient après l’opération.

Existe-t-il des risques ou des complications ?

Le risque zéro en chirurgie en général est inexistant. Par conséquent, l’abdominoplastie présente autant de risques que de complications. Parmi ceux-ci, on peut évoquer des risques liés à l’anesthésie (allergie, hypothermie…),  des risques propres à l’intervention avec des complications comme les accidents thrombo-emboliques, la phlébite ou encore une embolie pulmonaire, des risques hémorragiques ; ou encore des complications après l’intervention, notamment la survenue d’une cicatrice hypertrophique ou chéloïde, l’apparition d’un hématome, d’une nécrose cutanée ou un résultat insatisfaisant, d’où l’importance de solliciter toujours un chirurgien qualifié, même si cela n’empêche le risque. Néanmoins, en cas d’insatisfaction de résultat, le patient peut toujours envisager une abdominoplastie de retouche, une intervention secondaire pour améliorer le premier résultat.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »