L’écotourisme, une activité en plein essor

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Notre époque est bel et bien celui de la protection de l’environnement. Un défi qui n’est pas seulement politique, mais aussi et surtout individuel. Comme il se manifeste de plus en plus le désir de manger sain en se tournant vers une alimentation bio, voyager sain est aussi devenu une mode à laquelle de plus en plus de personnes veulent se tourner. D’où l’essor actuel de l’écotourisme.

Les buts de l’écotourisme

L’écotourisme qui implique de voyager dans des lieux ou espaces naturels, est tournée vers deux axes : la protection de l’environnement et le développement des populations locales. Cette activité touristique se distingue donc du tourisme durable qui s’étend à des structures touristiques plus modernes comme les hôtels dans les villes, les bateaux de croisière, etc. pratiquer de l’écotourisme revient à se faire accueillir en petits groupes dans de petites infrastructures touristiques ceci pour apprécier la nature. L’économie générée par ces voyages organisés pour des groupes, doit permettre d’offrir une meilleure vie aux populations.

Un tourisme militant

Par exemple, faire de l’écotourisme consiste pour un petit groupe de personnes qui voyagent ensemble, à payer pour l’entrée dans un parc national ou dans une réserve naturelle, ceci afin que cet argent servent au développement des populations résidentes, plutôt que pour un individu seul d’aller faire de la randonnée, bien que cette activité n’ait aucun impact sur la nature. Il s’agit dans l’écotourisme d’une activité militante. Le but est de montrer les bienfaits de la nature et amener à inverser un changement de mentalités sur les rapports que les populations autochtones ou même d’autres personnes peuvent avoir vis-à-vis de la nature. Il s’agit d’éduquer les habitants du pays ainsi que les étrangers à la protection de l’environnement.

Une activité en plein essor en Tunisie

Généralement appréciée par de nombreux touristes, la Tunisie accueille encore plus de voyagistes qui y viennent pour pratiquer de l’écotourisme. Grâce à ses parcs et ces réserves naturelles, la Tunisie arrive à proposer aux personnes qui apprécient la nature, diverses activités de visite et d’attraction. Le parc national d’Ichkeul, patrimoine mondial de l’Unesco possède un important potentiel faunique et une flore diversifiée. Sans oublier aussi le parce national de Bou-Hedma, celui de Chaâmbi ou le parc national d’El Feïja, etc.

Néanmoins, organiser un voyage en Tunisie nécessite le recours à une agence de tourisme professionnel pour éviter les mauvaises surprises.

Aussi appelé tourisme vert ou tourisme écologique, le mot écotourisme est apparu pour la première fois en 1983 grâce à Béctor Ceballos Làscurain, un architecte mexicain. Pour lui, il s’agissait de voyager de manière responsable afin d’apprécier la nature sans nuire à l’environnement.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »