Les russes, sauveurs de la saison touristique tunisienne

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La ministre du tourisme Selma Elloumi a indiqué, dans une conférence de presse relative aux assises du tourisme tunisien, que 580.000 touristes russes sont attendus cet été 2017 sur le territoire tunisien. Mme Elloumi a indiqué que les réservations ont évolué de 30% par rapport à la saison touristique 2016.

De son côté, l’association russe des tours opérateurs, a indiqué que le taux de présence des touristes Russes en Tunisie a enregistré une croissance de 137.6% par rapport à 2014.

La Tunisie, nouvelle destination prisée par les russes

Tout comme l’année 2016, les russes sont cette année aussi, les sauveurs de la saison touristique en Tunisie. En effet, ce pays est devenu une destination idéale, après que les autorités russes ont interdit leurs ressortissants de se rendre en Egypte et en Turquie, après un attentat contre un avion qui transportait des touristes russes (en Egypte), et après que les forces turques ont abattu un avion militaire russe. Chaque année, près de 4 à 5 millions de touristes russes se dirigent chaque année pour la Turquie et l’Egypte, pour passer leurs vacances.

Depuis, c’est les tunisiens qui profitent de la situation. En effet, l’attractivité de ce petit pays méditerranéen, l’exemption du visa d’entrée ainsi que la chute du dinar tunisien, ont fait de la Tunisie une destination prisée par les touristes russes.

De plus, la qualité des services proposés ainsi que les formules tout compris et all-inclusive, sont très attractifs pour les personnes désirant trouver un hôtel petit budget en Tunisie.

Selon la ministre du tourisme tunisien, 400 mille réservations ont été enregistré par les touristes russes dans les hôtels et les agences de voyages tunisiennes, sauvant ainsi le secteur touristique, un des poumons de l’économie tunisienne.

Depuis les deux attaques terroristes qui ont ciblé des étrangers au musée du Bardo en Mars 2015 et à Sousse en Juin 2015, la Tunisie est devenue ou presque désertée par les touristes européens. Le secteur touristique traverse depuis ce moment une période difficile et très délicate. Plusieurs établissements touristiques ont fermé leurs portes et plus d’un million de visiteurs étrangers ont annulé leurs réservations dans le pays.

Aujourd’hui, l’Office National du Tourisme Tunisien cherche à fidéliser les touristes russes en ouvrant une nouvelle présentation de l’ONTT à Petersburg et en enseignant la langue russe aux professionnels du secteur touristique tunisien (guides, personnel d’accueil, etc.)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »