Pourquoi les femmes sont-elles obsédées par la minceur ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les femmes n’aiment pas les bourrelets graisseux. Elles se retrouvent moins belles à cause du gras qui déborde sur les côtés. Maigrir semble être le seul moyen de retrouver satisfaction et confiance en soi. Éliminer la graisse en excès ! incontestablement c’est ce qu’il faut faire pour préserver sa féminité et ne pas vieillir prématurément.

Elles font tout pour perdre du poids, sport, cure d’amincissement, voyage pour faire une chirurgie esthetique Tunisie (liposuccion, plastie abdominale, brachioplastie, lifting des cuisses…) …Maigrir leur permet de se réconcilier avec leur corps et d’être aimées. C’est aussi un moyen de dénouer l’angoisse et de retrouver l’espoir.

D’une manière générale, quelqu’un qui décide de perdre du poids fait une projection sur sa future image, une image qui peut être présentée par un proche, par une star, par un mannequin. Le fait de vouloir maigrir devient parfois, une obsession. Alors, des attentes subjectives, surgissent : « Ma vie sociale, affective et professionnelle sera meilleure si je perds mes kilos en surplus. Si je réussi à devenir mince, je réussirai mieux dans mon travail. Mon quotidien sera plus animé. » La maitrise du poids devient une action essentielle pour exploiter son potentiel et réussir dans la vie.

Alléger son corps donne une meilleure image de soi

Lorsqu’on dit à une femme tu as un peu trop maigri, elle se félicite. La perte du poids peut rendre ses seins moins volumineux et ses fesses moins galbés. Mais, ça ne gêne pas trop. Elle préfère être mince et avoir une belle silhouette. Pour elle, c’est beaucoup mieux que d’être grosse.

Avoir faim ne démotive pas. Tout à fait le contraire, ça remonte le moral. Car, le désire de perdre du poids est plus intense que le désir de manger. Maigrir génère une jubilation liée à la diminution des masses graisseuses. De point de vue psychologique, la prise de poids représente l’image classique de la femme au foyer, une image à laquelle la plupart des femmes actuelles ne souhaitent pas ressembler : une mère corpulente ne séduit pas le père.

Maigrir c’est bien mais, pas à tout prix !

Avoir l’obsession de maigrir incite la femme à lutter plus qu’il ne faut. Avec le temps, ce comportement la fragilise émotionnellement. Elle concentre toutes son attention sur des parties de son corps qui refusent de maigrir, se sent très contrariée et s’escrime sur la région qui fait de la résistance. Petit à petit, elle tombe dans le piège de l’anorexie. Son régime devient sans limite. Elle prend des médicaments pour accélérer la perte de calories et s’éloigne des gens pour éviter leurs remarques. Critiquée, elle fait souvent des réactions violentes…

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »